histoire


Saviez-vous que :

  • Un même couple se retrouve parmi les ancêtres de tout le village ?
  • Charles Bonavita, né à Carticasi, est devenu un grand industriel brésilien ?
  • une famille, venue d’un autre village, a construit une grande maison, puis s’est dispersée sans l’avoir jamais vraiment terminée ?

La rubrique histoire est l’oeuvre d’Alain BRIAND

Voir la suite:Préambule

19 réponses sur “histoire”

  1. bonjour, je fais mon arbre généalogique et ça m ‘envoie chez vous, quel bonheur votre village est beau et félicitations pour le site. Je cherches des renseignements sur ma famille. Je suis tombée sur des commentaires qui m intéressent. Car mon arrière arrière arrière grand-mère est et Oursule Françoise Piobetta épouse Carlotti.
    est la mère de Marc Antoine Piobetta, la grand-mère de Jean-benoît Piobetta et l arrière grand-mère de Stéphane Piobetta.Donc mon arrière grand- père et jean-benoît Piobetta étaient cousin et même demi cousin. Si quelque a des renseignements sur ces personnes j aimerai bien en être informé merci beaucoup;
    J ‘ai vu qu’il y avait des descendant de Marc Antoine ( Alexandre et Odile). Merci Sonia

  2. Je suis le petit fils de Honoré Fabius Orsini,né en 1878,fils de Jean Vitus Orsini et de Magdeleine Bonavita.
    Je n’ai appris que longtemps aprés le décés de mes parents et grands parents que mon gd père avait épousé en première noce une femme du village et que le lendemain à Bastia,il s’engageait dans la Legion Etangère sous le nom D’Alcazar.Pourquoi?
    Les descendants Orsini et Terramorsi que j’ai interrogés n’ont pas su(ou voulu) me repondre..
    Evidemment,il y a prescription,mais un descendant du village pourrait-il me repondre?
    Merci et bien cordialement

  3. Bonjour Françoise,
    Je ne peux, hélas, rien vous apporter de plus, concernant votre aïeul Joseph Manzaggi. J’ai relevé son nom, parce qu’il apparait, en tant que témoin, dans un acte de naissance de 1887 à Carticasi, en tant qu’instituteur, domicilié à Carticasi. Il n’apparait d’ailleurs que cette année-là. Peut-être effectuait-il un remplacement provisoire ? Je ne sais pas si cette notion existait à l’époque ?
    Désolé de n’avoir rien de mieux à vous donner ! Bien cordialement

  4. Bonjour, je suis tombée par hasard sur votre site, et je découvre dans vos documents que mon arrière grand père Manzaggi Joseph a enseigné en 1887 dans votre village, auriez vous des documents ou photos le concernant ? Pour ma part je vis à Ocana , ou mon arrière grand père a vécu et enseigné,il était originaire de Bastélica , mais je ne savais pas qu il avait fait classe dans la Castagniccia, comme quoi internet a du bon, cordialement , Françoise Bujoli Flottes
    F&G

  5. Je suis un vacancier, venu dans votre village il y a 4 te 3 ans.
    Je viens de temps à autre sur le site pour avoir quelques nouvelles.
    Bravo, mille fois bravo pour cet historique de Carticasi. Quel travail de fourmi il a du falloir produire. EXCELLENT.
    Amitiés à toutes et tous et plus particulièrement à Mimi et André.
    A bientôt de vous lire

  6. Je trouve votre site très bien fait.Félicitations.Je suis l’arrière petite fille de Jean-Pierre Terramorsi né le 19/05/1857 à carticasi et décédé le 06/01/1948 à petreto bicchisano.Enfant je me demandais pourquoi il etait venu s’installer à petreto la distance entre ces deux village était grande et les moyens de communications trés difficiles.Ma grand mère Terramorsi sagra maria épouse pianelli M’a expliqué que suite à une vendetta les garçons avaient quitté Carticasi.Les filles sont restées une terramorsi sagrina à épousée Mattei parents de Claire Epse Sabiani f xavier et jean Mattei. L’autre a épousé un Andrei parents de Dédée et charlot Andrei Normalien.Il était résistant il a été fusillé à Bastia avec le radio vlaminck nom de code Vernuge.Terramorsi Jean pierre était le grand père du général Paulin Colonna D’Istria,celui qui a dirigé la résistance .Un autre frère jacques Terramorsi était facteur à propriano., il y est enterré ,Claire avait fait faire une tombe.Il est vrai nous n’avons plus rien à Carticasi.Tous les ans je vais faire une balade .Je me rends au cimetière me recueillir .Je m’imprègne ,je capte les ondes émises par mes ancêtres. Doit rester JULES MATTEI sEs enfants.Terramorsi j pierre était le fils de terramorsi jacques françois et riucelli jéromine.Peut étre un jour aurais-je la réponse de ce départ des garçons de carticasi.

  7. Merci pour cette histoire du village, que j’attendais tant,il y a eu un celebre résistant de la derniére guerre Sebastien Terramorsi,un square porte son nom a Sevres pres de Paris,qui a été fusillé,oncle préféré de Ursule Terramorsi,Bernard Terramorsi celebre ecrivain,moi même guérisseuse et sculptrice,etc,quand au nom cela vient bien de Terre des fils ou filles d’Ours,ne pas oublier que beaucoup de nom en Corse sont des noms d’animaux,et ont des origines archaïques shamaniques,mazzeru et mazzeri,mamitas et guerisseuses portaient des noms d’animaux,Galetti :renard, voir les livres de Charles Antoni ,edition l’Originel qui a ecrit a ce sujet plusieurs ouvrage,quelqu’un sait il si il y a une trace des ours en Corse prehistoire et apres,j’ai un livre sur le musée paléolithique de Penta Fotelli , haute Corse,reference du livre « Le premier language de l’homme » révélé par la Corse, de Rosé Ercole,edition Lettres Vives :associu Paleocorsu penta di casinca,un ami ecrivain,Michel Camus, qui me l’avait offert il y plus de 10 ans,j’ai u document que m’a donne Ursule sur les origines du village,1595 pour ma famille,qui avait deux branches,Terramorsi Suprani et Suttani.

  8. Bonjour Alain
    Je ne peux que vous donner raison pour l’origine du patronyme Terramorsi.Il dérive bien du prénom Terramu Orsu.J’ai en effet retrouvé dans les registres un dénommé Terramorso Terramorsi!
    à défaut de forum,communiquons par ce canal…

  9. Bonjour Thierry,
    Je vous remercie beaucoup de ce compliment, qui me touche et m’encourage à poursuivre. Je le partage avec André, l’organisateur de ce site, et tous les carticasinchi de sang ou de coeur.

  10. Cher monsieur,

    Je tenais à vous féliciter pour ce magnifique travail.
    Que d’émotions !!!!!
    Je suis le petit fils de Jo Orsini, décédé en 2006, j’ai si bien connu ce village, le bar de lisette, le bruit des cartes, les râleries des perdants aux parties de rami.
    J’étais si jeune, je le suis toujours, je vais sur ma 27 eme années.
    J’ai toujours passé toutes mes vacances d’été à Carticasi jusqu’à mes 15 ans.
    Date à laquelle ma grand mère est décédée, et depuis plus personne n’est retourné dans ce village.
    Je pense très souvent à ce lieu magique. Mes plus beaux souvenirs d’enfant viennent de cet endroit.
    Je dois vous avouer que des larmes me viennent lorsque j’y pense, car j’ai perdu preque tous les gens qui composent mes souvenirs, mon grand père, ma grand mère et depuis peu mon papa qui m’amenait chaqué été à Carticasi.

    C’est avec une profonde et sincère emotion que j’ai visité votre site, j’ai même grâce à vos photos pu voir la maison de mes grands parents, maison chère à mon coeur.

    Que le temps passe, c’est douloureux de s’en rendre compte.

    Je sais que je reviendrais un jour sur mes pas, parce que j’en ai besoin, parce que ce sont mes racines.

    Encore merci du fond du coeur de m’avoir permis de revivre un peu de ces instants perdus.

    Bien à vous,

    Thierry

  11. André, Alain bonjour,
    comment ne pas se souvenir de mademoiselle Annonciade OPPISI de Rusiu qui a été notre institutrice à Carticasi en 56/57. Nous n’étions pas très nombreux cette année là et nous pouvions nous compter sur les doigts d’une main.
    Mademoiselle OPPISI vit toujours en région parisienne et je pense qu’elle doit avoir de nombreux souvenirs de cette période. L’Hiver 1956 avait été particulièrement rigoureux et la neige abondante.
    Amicalement à tous
    Claude

  12. Bonjour Odile,
    Je vous remercie pour ce message, qui me touche vraiment.
    J’en profite pour vous dire, comme à tous ceux qui fréquentent ce site, que je reste à la disposition de tous pour communiquer mes informations concernant les familles, et que j’enregistre avec grand plaisir les informations que je n’ai pas, en particulier sur les dernières générations.
    Bien cordialement.

  13. Félicitations à Monsieur Alain Briand pour ce remarquable travail de mémoire.Je suis une arrière petite-fille de Marc Antoine Piobetta , petite -fille de François Jean , mon père Joseph Piobetta , est né lui à Corsoli.. Je parcours votre site avec beaucoup d’émotion. Merci

  14. Bravo Alain,
    C’est de plus en plus interessant .Vous avez fait une monographie de Carticasi qui nous apprend clairement l’histoire du village .J’y ai retrouvé les liens avec Bustanico ,bien entendu ,de même que la trace des Renucci .
    Merci encore ,

    Jeanne Françoise

  15. Je suis très touché de la mention historique de Marc Antoine Piobetta et Antonia Exiga dont je suis l’un des arrière petit-fils.
    Je ne suis passé qu’une seule fois visiter leur tombe avec beaucoup d’émotion. J’ai reconnu le village sur les descriptions de ma grand-mère (leur fille cadette).
    Comme beaucoup d’insulaires nous avons essaimé dans les deux Amériques.
    Merci.

  16. Magnifique travail ! Quelle chance d’avoir dans note village Alain qui se passionne pour ce lieu où nous ne passons pas par hasard ! magique par ses secrets et sa beauté !
    Quiconque s’y promène un jour y revient , c’est comme ça !
    Merci donc pour ces renseignements si précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *